Les Biographies

Guillaume Biron, Naël Jammal et Florent Lestage se sont rencontrés à l’Ecole Nationale de Cirque de Montréal, autour d’une évidence : toute discipline peut enrichir le langage de l’interprète. Si tous sont à la fois clown, jongleur, danseur et équilibriste, chacun développe toutefois une spécialisation.

Guillaume Biron

Guillaume Biron (France, 1986)

Il est venu au cirque par le sport, poussé par sa mère qui ne voulait pas qu’il lézarde le mercredi après-midi. D’abord gymnaste, il découvre les arts du cirque lorsque son club ferme ses portes. Touche-à-tout, très organisé dans la vie mais très sensitif en scène, Guillaume fera du monocycle, des acrobaties, de la jonglerie, se spécialisera comme voltigeur, mais c’est finalement le trapèze qu’il élira comme discipline centrale.


» Site Internet

Naël Jammal

Naël Jammal (France, 1985)

Il rencontrera Guillaume à l’Ecole Nationale de Cirque de Châtellerault. Il est lui aussi un enfant sportif. Comme « il a trop d’énergie » (dixit sa mère), il fait du foot, de la natation, du tennis, du karaté… Venu au cirque par la musique, à 11 ans, il touchera rapidement à tout : le main à main, la banquine, la barre russe, la jonglerie, mais c’est en équilibre sur les mains qu’il choisira de s’exprimer, en utilisant son bagage hip-hop, parkour et capoeira.


» Site Internet

Florent Lestage

Florent Lestage (France, 1985)

Il est un étonnant alliage : il danse et jongle comme il respire, mais accepte volontiers le surnom de « Gaston Lagaffe ». Une (fausse ?) maladresse qui lui impose un challenge spécifique et lui offre un langage particulier. Florent puise son inspiration dans les films muets, la danse (du classique au hip-hop), la musique, tous les arts visuels, ses voyages, ses rencontres, les différences culturelles dans lesquelles il a grandi, ainsi que « dans ses rêves, ses déceptions ».


» Site Internet